1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2022-05-28 | Readers 229 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Objectifs et contenu du noble Coran 2-3


IV/Des règles de conduite morales concernant la Récitation

2-A propos des objectifs et du contenu du noble Coran (3)

Nous avons vu que la première règle de conduite à suivre en lisant le noble Coran est de le magnifier et pour cela comprendre la réalité de la grandeur du noble Coran. Quoique cela soit impossible pour le genre humain, l’imam al-Khomeynî(qs) donne des pistes de réflexion pour la percevoir, notamment en abordant la question du contenu et des objectifs du noble Coran. Sujet vaste abordé dans cette 2e section de façon globale, avec une indication des points généraux et de la grandeur des résultats. Le 3e objectif cité était relatif aux histoires coraniques. Voici la suite de ce point, qui attire l’attention sur l’importance de la répétition et de la variété des genres employés dans le noble Coran.

[Nous avons vu que les histoires coraniques étaient répétées plusieurs fois mais en même temps que le noble Coran] « n’est pas un livre d’histoires (d’aventures) ou d’histoire (de faits historiques), mais le Livre du cheminement et de la ligne de conduite vers Dieu, le Livre de l’Unicité, des connaissances, des exhortations et des sagesses. »(1)

Et ce qui est demandé à propos de ces points est la répétition pour qu’ils aient des effets sur les cœurs endurcis et que les exhortations soient prises en considération.

En d’autres termes, celui qui veut éduquer, enseigner, avertir, annoncer [la bonne nouvelle], doit inclure dans son objectif, des expressions différentes, des exposés variés, parfois dans des histoires, anecdotes, parfois dans le cadre de faits historiques et de transmissions, parfois en parlant directement et parfois par des allégories, des exemples et des symboles, pour que toutes les différentes âmes et les cœurs éparpillés puissent en profiter.

Dans la mesure où ce noble Livre a pour but la félicité de l’ensemble des catégories, de toute l’humanité et que les gens diffèrent au niveau des états du cœur, des habitudes, de la morale, des circonstances de temps et de lieu, il n’est pas possible de les appeler tous d’une manière unique.

–Peut-être que des âmes ne sont pas prêtes à prendre en considération des enseignements donnés d’une façon directe et à accueillir le fond du sujet de façon simple et ne sont pas influencées par cette méthode. Il est nécessaire que l’appel de celles-là soit en fonction de leur composition mentale pour leur faire comprendre l’objectif visé.

 

–Peut-être que des âmes n’ont rien à faire avec les histoires et les anecdotes ou avec les faits historiques, mais sont attachées au cœur du thème, à l’essentiel de l’objectif visé. On ne peut mettre ces gens-là sur le même plan que les précédents.

–Peut-être qu’il convient à certains cœurs d’être effrayés et d’être mis en garde et à d’autres d’être gagnés par des promesses et l’écoute de bonnes nouvelles.

C’est pourquoi ce noble Livre appelle les gens selon des méthodes différentes, des genres multiples et des voies variées. La répétition pour ce tel Livre est nécessaire et impératif. L’appel, les exhortations sans répétition ni art, sortiraient de la limite de l’éloquence. Ce qu’on attend [de ce Livre] – d’avoir des effets sur les âmes – ne peut pas se réaliser sans la répétition.

Dans ce noble Livre, de jolies questions sont évoquées et leur répétition n’entraine pas la lassitude de l’être humain. En effet, chaque fois que le fond du sujet est répété, des particularités et des détails qui n’étaient pas présents précédemment sont ajoutés. Nous voyons [le texte] se centrer sur un point gnostique ou moral important et l’histoire en question tourne autour de ce point. Pour mettre en évidence un tel sujet, il est nécessaire que les histoires coraniques soient traitées de façon complète et ce résumé ne sied pas à une telle chose.

Ce faible, sans ressource [l’imam(qs) parle de lui-même] a l’espoir que Dieu Tout Puissant lui accordera la réussite de composer dans la mesure du possible un livre spécifique sur les histoires coraniques, de déchiffrer les symboles et de mettre en évidence les méthodes didactiques et pédagogiques [du noble Coran] – bien que la réalisation d’une telle chose par l’auteur de ce livre est un espoir inaccessible et une bien vaine illusion.

Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’imam al-Khomeynî(qs)

Maqâlat 3 – Chapitre (Bâb) IV Flambeau 1 section 2 (pp197-198)

(1)cf. le numéro précédent de la revue.

www.lumieres-spirituelles.net     No116 – Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hijjah 1443 – Juin-Juillet 2022


Articles précédents:

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)