1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2022-05-28 | Readers 109 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

« Tu dois t’éduquer toi-même ! »


« Tu dois t’éduquer toi-même ! »

Il y avait à Téhéran un homme de bien qui enseignait « al-Luma‘a »*. Il était apprécié de ses étudiants.

Un jour, il perdit un couteau de valeur et le chercha partout sans le trouver.

Il arriva à la conclusion que c’étaient ses enfants qui l’avaient égaré. Il se mit en colère contre eux et les réprimanda.

Arrivé à la Haouzat, un de ses étudiants se dirigea vers lui et lui dit (alors qu’il n’était pas au courant de l’histoire du couteau précédemment) :

« Ô cher professeur ! Laisse tes enfants. Le couteau, tu l’as mis à tel endroit et tu as oublié. » Le professeur se rappela alors et trouva le couteau à l’endroit indiqué.

Le professeur sut en même temps qu’il avait un étudiant qui vivait des états spirituels particuliers et avait une relation spéciale avec les Proches Elus de Dieu.

Aussi, le professeur lui demanda-t-il un jour de rester après le cours.

Quand ils furent seuls, il lui dit : « Mon fils, est-ce que je peux rencontrer l’Imam(qa) parce que, sans aucun doute, tu le(qa) rencontres ? »

L’étudiant se déroba à sa question. Devant l’insistance du professeur, il dut accepter. Le professeur lui demanda que, quand il le(qa) rencontrera, il lui(qa) transmette les salutations de sa part et lui(qa) demande l’autorisation de le rencontrer.

Le temps passa et l’étudiant n’apportait pas de réponse.

Le professeur se retenait de l’interroger par crainte de recevoir une réponse négative. Sauf que la durée se prolongea et qu’à la fin, il perdit patience. Il demanda à son étudiant : « Tu ne m’as pas répondu. As-tu parlé à l’Imam(qa) ? »

L’étudiant, gêné, n’osait pas lui répondre.

Mais le professeur insista, lui disant : « Tu n’es qu’un messager et la charge du messager n’est que de transmettre. »

L’étudiant lui dit alors : « L’Imam(qa) a dit : « Il n’y a pas de raison pour cette rencontre. Tu dois t’éduquer toi-même. Alors c’est moi qui te rendrai visite. » »

Bahjat al-‘ârifîn p180

in Hakâyât ‘an al-Imâm al-Mahdî(qa), pp88-89

*Livre de Fiqh de référence de sh. Mohammed Mekkî al-Jezzînî, ‘le 1er martyr’, étudié dans les Haouzât.

www.lumieres-spirituelles.net     No116 – Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hijjah 1443 – Juin-Juillet 2022


Articles précédents:

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)