1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2022-05-28 | Readers 335 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’avidité (al-hirs) (الحِرص) blâmable (3-2)


L’avidité (al-hirs)

3-Ses effets (2)

Voici l’étude d’une première maladie du cœur liée à l’amour (blâmable) pour les biens/argent : l’avidité (al-hirs). Après avoir vu sa définition, ses marques/signes, nous continuons de voir ses effets.

5)L’humiliation et l’abaissement

« L’avidité entraîne l’humiliation et l’abaissement [de l’avide] dans la société (alors qu’elle aurait pu lui présenter beaucoup d’occasions de perfectionnement).

On demanda au Prince des croyants(p)quelle est l’humiliation la plus humiliante.

Il(p)répondit : « L’avidité de ce bas-monde (ad-Dunia). »(1)

L’imam al-Khomeynî(qs)dit :

« S’il était donné l’ensemble des mondes de sa terre et de son ciel à cet être humain animal, le feu de l’avidité et de la convoitise ne s’éteindrait pas en lui. S’il lui était soumis les royaumes du monde en entier, son désir ardent ne s’arrêterait pas à vouloir toujours plus.

Alors que pour les autres animaux, leurs instincts/passions se calment s’ils arrivent à les satisfaire. Ils ne demandent pas plus alors. Et même si on trouve certains [animaux] – ce qui est très rare – qui sont avides de rassembler des nourritures pour l’avenir, leur avidité à cela reste limitée et faible. Les fourmis rassemblent au printemps et en été ce qu’elles vont manger en hiver. Si elles pouvaient sortir de leurs repaires en hiver et trouver leurs moyens de subsistance, sans doute elles ne seraient pas occupées à rassembler leur nourriture [au printemps et en été]. En tout cas, elles rassemblent ce qu’elles vont manger.

Alors qu’en ce qui concerne l’être humain, le fondement de ses efforts à amasser [les biens] n’apparait pas clairement. Si le rassemblement était en vue de sa consommation et de son train de vie, alors pourquoi reste-t-il à amasser et pourquoi son avidité se renforce-t-elle même quand il a assuré ses besoins ?

L’être humain qui suit ses passions/instincts est plus égaré et plus vil que l’ensemble des animaux et des bêtes de troupeaux qui eux ont un objectif dans leur rassemblement. Alors que lui n’a pas d’objectif pour cela. Même ! Il a perdu son objectif et son but ! »(2) » 

Al-Akhlâq al-madhmûmat ‘alâ daw’ fikr al-imâm al-Khomeynî(qs) p358

« L’avide ne se satisfait jamais. C’est pourquoi il cherche toujours à assembler les biens/argent et à thésauriser les richesses, même s’ils ne lui sont pas profitables.

Le Messager de Dieu(s)disait : « Le plus pauvre des gens est l’avide. »(3)

Il est rapporté du Prince des croyants(p) :

« L’avide est pauvre même s’il possède le monde ici-bas en son entier. »(4) 

« L’avidité diminue la valeur (al-qadr) de l’homme et n’augmente pas ses ressources. »(5)

L’avidité détruit la personnalité de l’être humain et lui fait perdre toute valeur aux yeux des autres. 

(…) L’avidité retire la dignité et l’honneur de l’être humain. Elle lui fait perdre toute considération des autres parce que l’avide, pour arriver à ses fins, ne suit pas les coutumes sociales, ne se plie pas aux règles de comportement de la société humaine. Même ! Il est comme le captif enchaîné par les chaînes de son esclavage à l’avidité, deçà delà.

(…) Il vit une vie de pauvre, il meurt de la mort des pauvres mais, dans l’Au-delà, il lui sera tenu des comptes de riche. »

Al-Akhlâq fî-l-Qurân de sh. Makârem ash-Shîrâzî, vol.2 p79 & pp79-80 & pp82-83

6)La disparition des nations 

« Quant aux effets de l’avidité au niveau de la société, l’imam al-Khomeynî(qs)dit :

« Quand l’être humain se rebelle contre les ordres miséricordieux et rationnels et se soumet au pouvoir du shaytân et de l’ignorance, alors les attributs animaux apparaissent de façon beaucoup plus forte que pour l’ensemble des animaux. La force de la colère et des instincts/passions brûle le monde en son entier, détruit ses piliers et fait disparaître ses existants. Elle détruit les fondements de la civilisation et du suivi de la religion. (…)

La colère, les instincts/passions, l’avidité et la convoitise de l’être humain n’ont pas de limite. Rien ne peut les calmer. L’être humain est celui qui envoie, par ses erreurs, sa diablerie, ses ruses et sa traitrise, de nombreux foyers dans les tombes de l’anéantissement et des familles innombrables aux abîmes de la perdition. »(6) »

Al-Akhlâq al-madhmûmat ‘alâ daw’ fikr al-imâm al-Khomeynî(qs) pp358-359

Sheikh Makârem ash-Shîrâzî cite un propos du Prince des croyants(p)le tenant du Messager de Dieu(s)  : « Le dinar et le dirham ont mené à la perte ceux qui étaient avant vous et ils vont vous mener à la perte.»(7)

C’est-à-dire [à cause de] l’amour pour le dinar et le dirham [on dirait le dollar à l’heure actuelle] de leur thésaurisation, de façon licite ou illicite dans leur acquisition et leur dépense, sans en extraire le Droit de Dieu ni celui des autres. »

Al-Akhlâq fî-l-Qurân de sh. Makârem ash-Shîrâzî, vol.2 p79 & p80

Il est rapporté de l’Imam al-Bâqer(p) :

« Il n’y a pas deux loups – nuisibles pour un troupeau de moutons n’ayant pas de berger, l’un en avant et l’autre en arrière – de plus rapides à se précipiter contre lui [le troupeau] que l’amour pour les biens/argent (al-mâl) et celui pour les honneurs [en ce monde], dans la religion du croyant. »(8)

7)Son devenir en Enfer

« Jusqu’à aboutir à l’ordre de l’Au-delà, selon une forme que l’on ne peut pas décrire.

L’imam al-Khomeynî(qs)dit :

« Pour ceux qui sèment dans les âmes des aptitudes corrompues et des vices intérieurs, comme la convoitise, l’avidité, la dispute, la voracité (ash-sharh), l’amour pour les biens/argent, pour les honneurs et pour le monde ici-bas et l’ensemble des royaumes, il y a un enfer que l’on ne peut pas imaginer parce que ces images ne viennent pas à mon cœur ni au vôtre. Le feu apparaît du fond de l’âme-même ! Les habitants de l’Enfer eux-mêmes fuient tant ils sont effrayés par le supplice de ceux-là. »(9) »

Al-Akhlâq al-madhmûmat ‘alâ daw’ fikr al-imâm al-Khomeynî(qs) p359

En conclusion

Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p)remontant au Messager de Dieu(s):

« L’avide est malheureux/dépourvu et il est avec sa privation blâmé dans n’importe quoi. Et comment ne serait-il pas malheureux/dépourvu quand il fuit le Pacte de Dieu, contredit la Parole du Dieu Tout-Puissant quand Il (Tout-Puissant) dit : {[Dieu] qui vous a créés puis vous a pourvus, puis vous fait mourir puis vous fait revivre.}(40/30 ar-Rûm).

L’avide est entre sept vices difficiles :

1-une pensée nuisible à son corps qui ne lui profite pas ;

2-un souci qui n’a pas de limite pour lui ;

3-une fatigue dont il ne se repose pas sauf au moment de la mort (et au moment du repos, il sera très fatigué) ;

4-une peur qui n’entraîne que la tombée dedans ;

5-une tristesse qui pollue son existence sans profit ;

6-un compte qui ne le sauve pas du supplice (sauf si Dieu lui pardonne) ;

7-un châtiment qui n’a pour lui ni échappatoire ni ruse. »(10)

La prochaine partie va aborder la question de l’origine de l’avidité.

(1)Mustadrak al-Wasâ’il, vol.12 Bâb 64 min abwâb jihâd an-nafs p59 H4), cite par Junûd al-‘aql wa-l-jahl de l’imam al-Khomeynî(qs) p213.

(2)Junûd al-‘aql wa-l-jahl de l’imam al-Khomeynî(qs) p114 (in fî iktisâb al-imân).

(3)Bihâr, vol.72 p25 H19 & p56 H86 & vol.73 p168 H1.

(4)Ghurar al-hikam No1753.

(5)Ghurar al-hikam No1550.

(6)Junûd al-‘aql wa-l-jahl de l’imam al-Khomeynî(qs) p113 (in fî iktisâb al-imân).

(7)Usûl al-Kâfî, vol.2 Bâb 312 Hubb ad-dunia wa-l-hirs ‘alayhâ, p305 H6.

(8)Usûl al-Kâfî, vol.2 Bâb 312 Hubb ad-dunia wa-l-hirs ‘alayhâ, p304 H3.

(9)al-Arba‘ûna Hadîthann, H1 in Jihâd an-nafs p49.

(10)Mish ash-sharî‘at, de l’Imam as-Sâdeq(p), Merkez Bâ’ li-d-dirâsât, No30 al-hirs pp77-78.

www.lumieres-spirituelles.net N°116 - Dhû al-Qa‘dah-Dhû al-Hijjah 1443 - Juin-Juillet 2022


Articles précédents:

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)