1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2022-09-22 | Readers 61 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Objectifs et contenu du noble Coran 2-5


IV/Des règles de conduite morales concernant la Récitation

2-A propos des objectifs et du contenu du noble Coran (5)

Nous avons vu que la première règle de conduite à suivre en lisant le noble Coran est de le magnifier et pour cela comprendre la réalité de la grandeur du noble Coran. Quoique cela soit impossible pour le genre humain, l’imam al-Khomeynî(qs) donne des pistes de réflexion pour la percevoir, notamment en abordant la question ducontenu et des objectifs du noble Coran. Sujet vaste abordé dans cette 2e section de façon globale, avec une indication des points généraux et de la grandeur des résultats. Voici la suite.

—Entrent dans cette partie [des histoires des Prophètes(p)] – ou cela constitue-t-il un objectif à part ? – les sagesses et les exhortations de l’Essence Sainte de Dieu (al-Haqq), en tant qu’Elle appelle Elle-même, de « Sa propre Langue, avec force », selon ce qui convient, les serviteurs/adorateurs aux connaissances divines, à l’Unicité », à l’exemption [de tout attribut des créatures], comme la sourate bénie at-Tawhîd (112)(1), les derniers versets de la sourate al-Hashr (21-24/59) ou les premiers versets de la sourate al-Hadîd (1-6/57) et autres endroits du noble Livre divin. Les détenteurs des cœurs et de la précellence tirent de cette partie une part incommensurable.

—Par exemple, de ce noble verset :{A celui qui sort de sa maison émigrant vers Dieu et Son Messager et que la mort saisit, sa récompense incombe à Dieu}(100/4 an-Nisâ’)(2)

–les détenteurs des connaissances déduisent la proximité des [actes] surérogatoires et [ceux] obligatoires,

–alors que d’autres comprennent de ces versets, la sortie physique et l’émigration, par exemple, à La Mecque ou à Médine.

—Ou de ces nobles versets :{A réussi, certes, celui qui la purifie èet a échoué, certes, celui qui l’enfouit}(9-10/91 ash-Shams)(3) et autres de ce genre,

–certains comprennent que Dieu (qu’Il soit Exalté) appelle à l’éducation des âmes, aux exercices du for intérieur,

–alors que d’autres y voient un appel aux bonnes actions, comme cela est connu, ou une mise en garde contre son contraire.

—Entrent également dans cette partie les sagesses de Luqmân et celles des autres grands personnages et croyants évoqués dans différents contextes dans ce Livre divin, comme l’histoire des Gens de la caverne.

Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs)

Maqâlat 3 – Chapitre (Bâb) IV Flambeau 1 section 2 (pp199-200)

èL’imam(qs) place, au sein de ce troisième objectif à propos de l’histoire des Prophètes, la question des exhortations et des sagesses dans le noble Coran. De même, on pourrait s’interroger sur le pourquoi d’avoir employé le terme d’« objectif »  (ou « thèse ») (maqsad)  pour parler des exhortations et des sagesses qui constituent elles aussi des moyens pour atteindre l’objectif visé – qui est, rappelons-le, la connaissance de Dieu et l’arrivée à Dieu.

èLe verset 9-10/91 ash-Shams (قَدْ أَفْلَحَ مَن زَكَّاهَاèوَقَدْ خَابَ مَن دَسَّاهَا ) indique que celui qui purifie et éduque son âme de son propre choix a réussi,  alors que celui qui dissimule (dassâ), de son propre choix, les impuretés et les vices de son âme a échoué. (Cf. Dictionnaire du vocabulaire du noble Coran p127)

èLes exhortations auxquelles fait allusion l’imam(qs) soit proviennent de Dieu (qu’Il soit Exalté) directement, soit sont données par l’intermédiaire des Prophètes ou des Proches-Elus de Dieu.

èLa grandeur et la puissance des exhortations résident dans le fait qu’elles vivifient les cœurs. L’être humain se plaint toujours de la rigidité du cœur, de sa mort. Les exhortations coraniques sont là pour le vivifier. Des Sagesses du Prince des croyants(p) dans Ghurar al-Hikam : « Les exhortations sont la vie des cœurs. »

—Parmi les thèmes (matâlib) de ce Livre lumineux, la mise en évidence des incroyants et des renégats, des opposants à Dieu (al-Haqq) et à la Vérité, des entêtés contre les Prophètes(p) et les Proches-élus [de Dieu](p) et celle des suites de leurs ordres, de leur anéantissement et de leur perdition.

Comme l’histoire de Pharaon, de Qârûn, de Namrûd, de Shaddâd, des gens de l’éléphant et d’autres des incroyants et des pervers.

Dans chacune de ces [histoires], il y a des exhortations, des sagesses, même des connaissances pour qui est qualifié.

Dans cette partie, entre la question d’Iblis.

Egalement, entre dans cette partie (ou cela constitue-t-il une partie indépendante ?) la question des expéditions (al-ghazawât) du Messager de Dieu(s), car il y a aussi en elles de nobles thèmes évoqués, notamment la manière dont combattaient (mujâhidât) les compagnons du Messager de Dieu(s) pour réveiller les Musulmans du sommeil de l’insouciance, les pousser à lutter (al-jihâd) dans la Voie de Dieu, à appliquer la Parole de Dieu (al-Haqq) et à anéantir le faux.

Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salâtde l’Imam al-Khomeynî(qs)

Maqâlat 3 – Chapitre (Bâb) IV Flambeau 1 section 2 (p200)

èA partir de là, l’imam(qs) parle de « thème » (matâlib) au lieu d’« objectif » (ou « thèse ») (maqâsid). Et le terme abordé ici est celui des incroyants et des renégats..

èDeux objectifs de l’évocation des incroyants et de leur sort :

1- prendre connaissance des incroyants et du sort qui les attend ;

2- faire connaître le faux et ses détenteurs pour connaître le vrai et ses détenteurs.

On ne peut pas connaître le vrai et ses détenteurs si l’on ne connait pas le faux et ses détenteurs.

èOn ne peut pas tirer des leçons de la situation des incroyants et de leur sort si on ne connait pas les raisons de leur égarement, de leur perdition.

Par exemple, pourquoi Qârûn(4), qui était pourtant de Banî Isrâ’îl, est-il allé à sa perte ? A cause de ses énormes richesses (c’est-à-dire son avidité pour les biens de ce monde au point d’oublier Dieu, l’Au-delà et les autres) ? Ou à cause de son arrogance, de ses croyances, de ses paroles (c’est-à-dire le fait de s’attribuer à lui-même les mérites de sa richesse et nier que tout bien vient de Dieu Tout-Puissant ? Et ces deux points ne sont pas spécifiques à Qarûn, mais tout le monde peut être comme eux, à des degrés différents (que Dieu nous en préserve).

Toutes les histoires de ces incroyants comme Pharaon, et autres, sont sources de leçons pour les croyants.

èDans cette dernière partie, l’imam(qs) évoque aussi les « expéditions » (al-ghazawât) du Messager de Dieu(s) (on aurait pu s’attendre à ce qu’il(qs) emploie plutôt le terme de « lutte » (jihâd)(5)) en tant que le noble Coran évoque le jihâd du Messager de Dieu(s) et de ses compagnons avec des détails très importants qui nous sont très utiles à notre époque.

Par exemple la bataille d’Uhud, ce qui y arriva, la question de la fuite de certains combattants, résultat de ce qui s’était passé un peu avant, dont le shaytân tira profit pour abaisser les combattants, etc..(6)

(1)A propos de la sourate at-Tawhîd (112), cf. les numéros de 4 à 7 de la revue L.S.

(2)100/4 an-Nisâ’ -   وَمَن يَخْرُجْ مِن بَيْتِهِ مُهَاجِرًا إِلَى اللّهِ وَرَسُولِهِ ثُمَّ يُدْرِكْهُ الْمَوْتُ فَقَدْ وَقَعَ أَجْرُهُ عَلى اللّهِ

(3)9-10/91 ash-Shams   -   قَدْ أَفْلَحَ مَن زَكَّاهَا (9) وَقَدْ خَابَ مَن دَسَّاهَا (10)

(4)cf. 76-83/28 al-Qasas & 39/29 al-‘Ankabût.

(5)alors qu’il emploie les mots (al-mujâhidât) et (al-jihâd) un peu plus loin à propos des compagnons du Messager de Dieu(s).

(6)cf. 122 & 152-154/3 Ale ‘Imrân.

www.lumieres-spirituelles.net     No118 – Rabî‘ I & II 1444 – Octobre-Novembre 2022


Articles précédents:

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)