1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2023-01-18 | Readers 54 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

« Le coran actuel est-il celui-là révélé ? »


« Le coran actuel est-il celui-là révélé ? »

Salam

"D'après vos investigations, le Coran, tel que nous l'avons dans sa version actuelle, est-il authentique ? Et j'entends par authentique, non pas l'ordre des sourates ni des versets, mais leur nombre et leur contenu, mot par mot et lettre par lettre."

(Question transmise dans le groupe Whatsapp/Telegram : Le Noble Coran)

Réponse de la revue

Alaykum as-salam !

A propos de la sauvegarde du noble Coran (Est-il le même que celui qui a été révélé au Prophète le plus noble(s) ?), il y a de nombreuses preuves, mais la plus répandue, la plus connue de ces preuves est celle d’« at-tawâtir » (c’est-à-dire la transmission par un grand nombre de gens de façon ininterrompue) de ce Livre avec l’absence d’autres exemplaires en opposition. Depuis le début, les Musulmans commencèrent par dizaines, puis par centaines, puis par milliers à réciter ce Coran et l’ont transmis par l’écoute au point d’arriver à l’état de « tawâtir » qui confirme que le Coran présent entre nos mains est bien celui-là même qui était au début de la révélation (la « descente ») du Message divin.

C’est l’argument que met en avant l’imam al-Khomeynî(qs) pour confirmer certains mots du noble Coran dans son « Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât » à propos du verset {Mâlik ad-dîn} de la sourate al-Fâtiha (p273) : « Certains récitateurs du noble Coran récitent (malik) [au lieu de {Mâlik}] et évoquent, pour les deux lectures, différents points de vue au point qu’un des grands savants (que Dieu lui fasse Miséricorde) rédigea une « lettre » (ou « traité ») sur sa préférence pour (malik) à {Mâlik}. Mais ce qu’il a évoqué ne permet pas d’atteindre la tranquillité/certitude.

Du point de vue de l’auteur de ces lignes [l’imam al-Khomeynî(qs)], c’est {Mâlik} qui est prépondérant, même qui est spécifié. Parce que cette sourate bénie ainsi que celle de l’Unicité (al-Ikhlâs) bénie ne sont pas comme les autres sourates coraniques, en tant que les gens les récitent durant leurs prières obligatoires et surérogatoires durant toutes les époques, que de millions de Musulmans les ont entendues de centaines de millions de Musulmans et eux de même de centaines de millions de Musulmans précédents. Et ainsi par l’écoute (la transmission) de cette façon, sans aucune avancée ou retard d’une lettre, sans ajout ou suppression de lettre, des Imams de la Guidance et du Prophète Mohammed(s). »

Si nous connaissons bien la question d’« at-tawâtir », nous ne douterions pas du tout à propos des mots du noble Coran. S’il y avait là des déformations/altérations, des mots manquants ou ajoutés, cet ordre aurait apparu et aurait endommagé « at-tawâtir » .. il y aurait de nombreux groupes de Musulmans qui liraient le Coran de façons différentes, ajouteraient des versets ou en retireraient. Mais il y a là « at-tawâtir », l’unanimité parmi l’ensemble des Musulmans sur ce Coran présent entre nos mains.

Salam et duas

 

www.lumieres-spirituelles.net     No120  - Rajab-Sha‘bân 1444 – Février-Mars 2023


Articles précédents:

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)