1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2023-01-18 | Readers 68 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les cent discours (Sad goftar) de Shahîd Murtaza Mutahhari


Les cent discours (Sad goftar)

Shahîd Murtaza Mutahhari

Trad. Sabiti Ngoy

Ed.Jâmi‘at Al-Mustafâ - Qom

Ce livre (qui a été traduit en français du persan) est la synthèse « vulgarisée » de cent discours de shahîd Mutahhari d’avant la victoire de la RII, provenant de quatre livres (auxquels ont été ajoutés quelques articles).

Le 1e livre (Dix discours) contient neuf discours (tenus lors de conférences organisées par « l’Organisation mensuelle de la religion ») et un article et il porte sur des thèmes variés comme la piété et ses effets, la source de l’ijtihâd (l’effort intellectuel), l’obligation de chercher le savoir, la guidance de la nouvelle génération.. etc.

Le 2e livre (Vingt discours) contient vingt discours tenus à la radio d’Iran (avant la RII) sur des concepts de l’Islam comme la justice, le droit, les différences entre les gens au sein de la société, le noble Coran, la foi, la raison, le cœur, la Providence (« Pourvoyance ») divine.. etc.

Le 3e livre (Discours spirituels) rassemble quinze discours portant essentiellement sur la morale et la spiritualité, sur le repentir (avant qu’il ne soit trop tard), sur comment vivifier son cœur avec le noble Coran, les invocations, l’émigration et le jihad.

Le 4e livre (Sagesses et conseils) rassemble quarante-huit articles préparés par shahîd Mutahharî pour un programme de formation prodiguant des recommandations sur des thèmes variés comme la connaissance de Dieu, la religion, la foi, la raison, la mort, la morale, le droit et les devoirs, le non-attachement aux choses de ce monde.. etc.

A ces quatre livres, ont été ajoutés sept discours portant sur des thèmes aussi variés que le chiffre 13, les slogans islamiques, la nécessité d’apprendre l’arabe, le jour d’al-Ghadîr, l’hypocrisie. 

En appendice, se trouve une présentation détaillée du livre « Le récit des justes »(1), justifié par le fait que le premier livre qui a utilisé les récits pour éduquer la société est le noble Coran. Elle met en évidence les neuf centres de ce livre, illustrés par la reproduction de certains récits.

A propos de la méthode employée, nous reproduisons ce qui a été écrit dans la 3e préface de ce livre(2) : « Notre méthode dans la synthèse des livres est de rapporter tous les points nécessaires et importants du livre tout en effaçant tout commentaire et exemple excessif. » Ainsi, « plus de 95% des mots utilisés dans ce livre, est exactement la répétition des mots et des phrases utilisés par le professeur Mutahhari. »  Au plus des modifications apportées à ce livre, « le déplacement de certains sujets et l’ajout de certains nouveaux titres »(3). De même, a été ajoutée la référence des versets du Coran, des hadiths et des citations, mentionnés par shahîd Mutahharî.

La présence de fautes d’orthographe, de mots manquants, de mots incompréhensibles aurait pu être facilement évitée si une attention particulière avait été donnée à la relecture du texte en français avant sa publication.

C’est dommage parce que c’est un travail de qualité qui s’ajoute aux autres livres de shahîd Mutahharî qui facilitent la juste compréhension de l’Islam.

(1)Voir la présentation faite de ce livre (traduit en français par C. Jalalî) dans le No29 de la revue L.S.

(2)celle du Bureau d’études et de recherches…, p34.

(3)idem, p35.

www.lumieres-spirituelles.net     No120 - Rajab-Sha‘bân 1444 – Février-Mars 2023

Citations* de Les cent discours

†« Un autre effet de la piété, est la clairvoyance et ceci est un effet plus important qui est à la base de l’ouverture de la porte vers la gnose. Le saint coran dit: «ô vous qui croyez! Si vous craignez pieusement Dieu, il vous accordera le pouvoir de discernement»2.Coran, les butins/29. et il dit aussi «et craignez pieusement Dieu, et il vous apprendra»3.Coran, la vache/282.»(p43)

†« La nécessité d’interdire le blâmable et d’ordonner le Convenable a pour objectif de pousser les adorateurs à accomplir leurs devoirs; tels que la salat et à s’humilier vis-à-vis de leur seigneur, aider les pauvres (s’acquitter de la zakat), bref le fondement de l’interdiction du mal et de la recommandation du bien est l’obéissance à Dieu et à son messager ainsi que pratique de toutes les obligations religieuses. La résultante de tout ceci est l’accomplissement de la grâce de Dieu en leur faveur, dont ses œuvres sont accomplies sous une tradition parfaite. »(p51) 

†« Selon nous, nous considérons qu’il y a deux causes principales qui ont contribué à l’épanouissement de l’injustice au sein de notre communauté; l’une est la mauvaise intension de ceux qui exécutent l’équité et l’autre est la mauvaise interprétation et compréhension de l’équité. »(pp104-105)

†« L’âme de l’être humain a deux manifestations importantes; dont chacune d’elles est la source des activités particulières et dont son centre ou son foyer se trouve à l’intérieure de l’être humain: l’une d’elles est le cœur qui est le foyer de l’amour et du désir, c’est ici que provient la chaleur ainsi que l’acte et l’autre foyer est la raison qui joue le rôle du comptable et c’est delà que l’homme acquit la guidance et la lumière.»(p148)

†« Donc l’Indépendance spirituelle veut dire; la libération du côté spirituel et divin de l’être humaine de la domination et de l’emprise de son côté matériel; (…)

Lorsque les côtés spirituels de l’être humain sont vaincus par ses côtés matériels, cet état peut être assimilé à l’esclavage spirituel. L’esclavage spirituel parfois se manifeste par le fait d’être humilier auprès d’une autre personne ou parfois cela peut atteindre un niveau plus mauvais qui est celui de l’esclavagisme de l’être humain par les biens matériels ou par la richesse. Evidemment cela ne veut pas dire qu’en réalité l’homme est devenu l’esclave des êtres inertes plutôt il devient esclave de ses propres particularités animales. »(pp163-164)

†« L’Imâm Ali (p) a dit: «Le commencement de la religion est la connaissance de Dieu»2 Nahdj al-balâgha, sermon n°1 le dogme de la connaissance de Dieu, est un principe solide dont ses branches sont composées des autres croyances comme (la croyance à la prophétie et au jugement dernier) et des branches de la religion comme (la prière et le jeune) ainsi que la morale (la justice et la bienfaisance). Si les fruits de cet arbre étaient fondés sur le fondement de la connaissance de Dieu, ils seront bénéfiques et succulents si non ils n’auront aucune importance. »(p209)

†« Pour nous les Iraniens La langue persane est notre langue nationale et la langue arabe et notre langue religieuse. La raison pour laquelle il incombe aux responsables des organisations religieuses d’enseigner à la population la langue arabe, car jusqu’à ce que l’homme ne connaitra pas la langue arabe, il ne sera pas à mesure de bien comprendre les concepts de la religion islamique.

Le coran est notre livre religieux et parmi ses particularités est que ces mots constituent aussi un miracle. Dans les autres livres saints que d’autres prophètes ont apportés comme l’évangile, la Tora, ou n’importe quel autre livre, l’objectif était leur contenu et quant à leur écriture aucune importance ne lui était accordée, mais cela n’est pas avec le coran car il est le dernier livre révélé aux humains, dont son contenu et son écriture sont miraculeux et possédant un côté divin. »(pp280-281)

*Nous rappelons que les citations sont des reproductions telles quelles de passages du livre, sans correction de notre part.

www.lumieres-spirituelles.net     No120 - Rajab-Sha‘bân 1444 – Février-Mars 2023


Articles précédents:

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)