1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2023-03-18 | Readers 1000 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Comment tirer profit du noble Coran (3-2)


IV/Des règles de conduite morales concernant la Récitation

3-A propos des moyens de tirer profit du noble Coran (2)

Nous avons vu que la première règle de conduite à suivre en lisant le noble Coran était de le magnifier et pour cela comprendre la réalité de la grandeur du noble Coran. A défaut de pouvoir le faire, l’imam al-Khomeynî(qs) nous a donné des pistes de réflexion pour pouvoir la percevoir. Nous continuons d’aborder ici la réflexion sur les moyens de tirer profit du noble Coran et l’imam(qs) soulève, en premier lieu, les problèmes existants dont le fait de ne pas considérer le noble Coran comme un livre d’enseignement. Ici, il(qs) aborde la question des commentaires du Coran présents à l’époque de la rédaction de ces lignes(1).

Bien plus ! Nos grands commentateurs ont également porté leur principal intérêt sur un ou plusieurs de ces aspects(2) et n’ont pas ouvert aux gens la porte des enseignements.

Selon l’avis de l’auteur [l’imam al-Khomeynî(qs)], aucun commentaire du Livre de Dieu n’a été écrit, jusqu’à ce jour(1), en tant que le mot de « commentaire » signifie, de façon générale, expliquer les objectifs de ce Livre et se préoccuper, en premier lieu, de mettre en évidence le but visé de Son Auteur.

—Ce noble Livre est, selon l’Attestation de Dieu, qu’Il soit Exalté, un livre de guidance, d’enseignement, de lumière [éclairant] la voie du cheminement de l’humanité. Aussi, à son commentateur de faire comprendre à l’apprenant, dans chacune de ses histoires, même à propos de chacun de ses versets, le côté d’orientation vers le monde du Dissimulé (al-ghayb) et de guidance vers la voie de la félicité et la ligne de conduite de la connaissance et de l’humanité.

Un commentateur est [vraiment] un commentateur quand il fait comprendre l’objectif de la révélation (de ce qui est descendu), pas sa cause [ou les circonstances de sa révélation], comme cela est présent dans les commentaires [existants alors].

Ainsi, dans l’histoire d’Adam et d’Eve, de leurs affaires (à eux deux) avec Iblîs, depuis le début de leur création jusqu’à leur descente sur terre – selon ce que Dieu (al-Haqq), qu’Il soit Exalté, a évoqué de façon répétée dans Son Livre – combien de connaissances et d’exhortations sont évoquées et indiquées symboliquement ! Combien Il nous y indique les vices, les perfections et les connaissances de l’âme et la morale d’Iblis et combien de cela nous sommes négligents !

Globalement, le Livre de Dieu est un livre de connaissance, de morale, d’appel à la félicité et à la perfection.

—Aussi son commentaire doit-il aussi être nécessairement un livre de connaissance, de morale, mettant en évidence les dimensions de la connaissance, de la morale et les autres côtés de l’appel à la félicité, présents dans le noble Coran.

Le commentateur qui néglige, délaisse ou ne se préoccupe pas de l’un de ces côtés, a négligé ce qui est visé par le noble Coran, l’objectif principal de la descente des Livres [célestes] et de l’envoi des Messagers. Cela est l’erreur qui a privé la Nation islamique, durant des siècles, de profiter de ce noble Coran, et qui a fermé aux gens la voie de la guidance.

Nous devons donc prendre [en considération] ce qui est visé de la descente de ce Livre à partir du Livre lui-même, en mettant de côté les aspects rationnels, démonstratifs, liés à la compréhension du but.

[C’est ce que nous verrons la prochaine fois]

Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs)

Maqâlat 3 – Chapitre (Bâb) IV Flambeau 1 section 3 (pp203-204)

(1)Le livre Adâb as-salât, rédigé en persan, a été publié en 1942.

(2)comme ceux littéraires, grammaticaux, syntaxiques, ou de rhétorique et d’éloquence, d’innovation, ou historiques, anecdotiques, cf. L.S. No120.

www.lumieres-spirituelles.net     No121 – Ramadân-Shawwâl 1444 – Avril-Mai 2023


Articles précédents:

1446 (2024-2025)

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)