1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2023-09-14 | Readers 450 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Epître sur la quintessence du cheminement spirituel de s. Tehrani


EPÎTRE SUR LA QUINTESSENCE DU CHEMINEMENT SPIRITUEL

DES GENS DOUES D’INTELLIGENCE

De Sayyed Mohamemd Hussein at-Tehrânî

Trad. (du persan vers l’arabe) de sayyed Abbas Noureddine

Trad. (de l’arabe vers le français) de Hafida Temam

Ed. Les publications de la Fondation de traduction et de publication de la session des sciences et des connaissances islamiques

Mashhad Moqaddes – tel 0511 6 5592125

Qu’un tel titre n’effraie pas le lecteur ! Ce livre représente les notes que sayyed Mohammed Hussein Tehrânî avait rédigées à partir de cours donnés par le grand savant TabaTaba’î, commentant la « Lettre du cheminement vers Dieu » de Sayyed Bahar al-‘Ulûm.

Il est en soi un véritable bijou indispensable pour celui qui veut prendre le chemin vers Dieu. Et le fait qu’il soit traduit en français est une bénédiction !

Après une introduction où l’auteur rappelle que l’homme, du plus profond de son être et de par sa nature originelle, est attiré vers Dieu Tout-Puissant, le livre est divisé en quatre parties :

1-La première donne un aperçu global sur le sens du « cheminement vers Dieu » et évoque les préliminaires fondamentaux nécessaires pour celui qui veut aller à Sa rencontre.

 

2-La seconde partie présente une explication détaillée des mondes qui précèdent le monde de la Pureté (‘âlim al-Khulûs). Ils sont au nombre de quatre (l’Islam, la Foi, l’Emigration, le Jihâd dans la voie de Dieu) qu’il faut multiplier par trois selon le niveau où l’on se trouve, le second niveau étant le monde « le plus grand » et le troisième, « le plus grandiose » ou le « suprême ». Soit au total douze mondes.

 

3-La troisième partie expose la vision globale de la voie et de la façon de cheminer vers Dieu, mettant en évidence le lien entre le savoir et l’acte, la foi et la pratique. Aussi, le cheminement vers Dieu débute par le fait de faire ce qui est obligatoire et de ne pas faire ce qui est interdit, puis se poursuit par le fait de faire ce qui est recommandé et de ne pas faire ce qui est détestable.

 

4-Enfin la dernière partie explique de façon détaillée la voie et la façon de cheminer vers Dieu.

Vingt-cinq conditions doivent être respectées par celui qui veut prendre ce chemin et parcourir les étapes vers Dieu. Il découvrira alors l’Unicité de Dieu au niveau de la manifestation de Ses Actes, puis l’Unicité de Dieu au niveau de la manifestation de Ses Attributs, puis l’Unicité de Dieu au niveau de la manifestation de Ses Noms, jusqu’à arriver au niveau de l’Unicité de Dieu dans la Substance divine et à la disparition du cheminant en Lui.

 

Ce livre (en arabe) est un joyau de l’école du « cheminement vers Dieu » (« as-Sîr wa-s-sulûk »), un livre de base et une référence. Que le lecteur ne se laisse pas rebuté par les expressions qui lui sont peu familières, car ce livre vaut la peine d’être lu, étudié et appliqué !

 

Mais, sans doute, il méritait d’être davantage travaillé au niveau de sa traduction (en français), de sa relecture et de sa présentation. Un glossaire à la fin du livre aurait permis au lecteur de s’y retrouver parmi ces expressions (des « conventions » utilisées par ces savants spécialistes de la gnose), d’autant qu’il se trouve confronté au problème de leur traduction en français. Par exemple, le mot « nafs » a parfois été traduit par « esprit » dans ce livre au lieu d’« âme » et parfois, inversement, le mot « rûh » a été traduit par « âme » au lieu d’« esprit », et parfois, selon la coutume. Aussi le lecteur peut s’y perdre. A la personne, ayant accès à l’ouvrage en arabe ou en persan, qui va présenter ce livre à ceux (francophones) qui veulent prendre ce cheminement spirituel, de suppléer à ses défauts.

www.lumieres-spirituelles.net No124 – Rabî‘ I & II 1445 – Sept.-Octobre-Nov. 2023

Citations* de Epître sur la quintessence du cheminement spirituel

†« La dilection pour la religion et l’attrait vers les mondes occultes ainsi que la découverte des secrets de la métaphysique font partie des instincts de l’homme. On peut considérer que cet instinct résulte de l’attraction qu’exerce la Présence du Seigneur Très Aimant Wadûd, qui attire le monde de la possibilité et en particulier l’homme, la plus noble des créatures, vers Sa station absolue et infinie. L’aimant qui attire l’âme est cette même âme de l’âme qui est exprimée aussi par la ‘bien-aimée’, la vérité des vérités, l’origine éternelle, la source de la beauté, le commencement de l’existence et la finalité de la perfection.»(p9)

 

†« Dès ce moment là, l’itinérant spirituel sâlik qui se dirige vers Dieu reprend vie, et par suite des effets de cette extase spirituelle Divine, décide de franchir le monde de la multiplicité, et avec tous les moyens possibles, il prépare les bagages du voyage pour s’affranchir de ce t umulte troublant et douloureux. Ce voyage est appelé dans le langage des spirituels gnostiques et dans leur usage sayr wa sulûk cheminement spirituel. »(p22) 

 

†« Il est évidemment clair que tous les degrés et les effusions de ce monde sont sans limite et infinis, et comme l’invention des mots se base sur les besoins de l’humanité, qui s’étendent selon l’ampleur de ces besoins, il n’est donc pas possible d’exprimer les réalités des lumières immatérielles des mondes Seigneuriaux par les mots, et tout ce qui a été dit à ce propos n’est qu’une allusion et une métaphore qui ne peut rendre accessibles ces réalités à la compréhension. »(p36)

 

†« Le premier point nécessaire dans cette étape est l’apprentissage des décrets de jurisprudence qu’il doit étudier avec un théologien. Après l’acquisition de cette science, il doit passer à l’acte et persévérer aussi jusqu’à ce que sa connaissance et sa certitude s’élèvent degré par degré, car la connaissance engendre l’action et l’action engendre la connaissance.»(p79)

 

†« De manière générale, nous pouvons dire que l’itinérant doit évaluer l’intérêt et le préjudice dans toute question sociale, et qu’il ne doit pas faire de lui-même un adepte des avis de la masse des gens et de leurs désirs. »(p90)

 

†« HUITIEMEMENT : LE BLÂME

Cela consiste à ce que l’itinérant se mette dans la situation de la punition de l’âme lorsqu’il perçoit en lui une déloyauté et qu’il se punisse et se corrige de la manière qu’il trouve lui-même convenable. »(p99)

 

†« QUATORZIEMEMENT : LA FAIM ET LA MODICITE DANS LA NOURRITURE

La faim et la modicité dans la nourriture à la mesure ou cela ne cause pas faiblesse et agitation. L’Imam Sâdek (que la paix de Dieu soit sur lui) dit : LA FAIM EST LE CONDIMENT DU CROYANT, LE REPAS DE L’ÂME ET LA NOURRITURE DU CŒUR. »(p109)

 

†« Par conséquent, il ne faut pas se soumette à toute personne qui expose et exhibe sa marchandise et prétend le dévoilement et la vision. Oui, dans la situation ou l’enquête et l’investigation concernant l’état du Maître est impossible et difficile, il faut se remettre à Dieu et soumettre tout ce qu’il lui explique et lui ordonne de faire au livre de Dieu, à la tradition du Messager de Dieu et à l’histoire biographique des Imams immaculés (que les prières et la paix de Dieu soient sur eux tous). Si cela coïncide il le fait, sinon il n’en tient pas compte. »(p118)

*Nous rappelons que les citations sont des reproductions telles quelles de passages du livre, sans correction de notre part.

www.lumieres-spirituelles.net No124 – Rabî‘ I & II 1445 – Sept.-Octobre-Nov. 2023


Articles précédents:

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)