1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2024-01-09 | Readers 354 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

1-Les piliers de l’éducation (7)


1-Les piliers de l’éducation (7)

A partir du numéro 120 de la revue, nous avons commencé à publier les fondements et les principes de l’éducation islamique de nos enfants, valables aussi bien au niveau de la famille que celui des écoles. Pour cela, nous avons choisi de traduire les principaux passages du livre « L’éducation des enfants »(1) de s. ‘Abbas Noureddine(2). La 1ère partie aborde la question des fondements et des principes de l’éducation islamique. Après avoir vu le chapitre concernant ce dont nous avons besoin pour éduquer nos enfants, nous allons aborder le chapitre suivant portant sur les potentialités et les dispositions présentes chez nos enfants.

2-Quelles sont les potentialités et les dispositions présentes chez nos enfants ? (1)

 

{Il [le Prophète Moussa(p) s’adressant à Pharaon qui l’interrogeait sur son Seigneur] dit :

« Notre Seigneur est Celui qui a donné à toute chose sa création (khalqahu)

puis [l’]a guidé[e].}(50/20 Tâ Hâ)

1)L’Éducation divine 

ºQuand est bien ancré, consolidé ce premier principe dans l’éducation selon lequel c’est Dieu qui éduque nos enfants, même qu’Il « éduque » toutes Ses créatures et que nous savons que l’objectif véritable de notre activité éducative est logé dans la vision de cette Unicité, rapidement se présente à notre vue un tableau magnifique pour cette vérité existentielle.

ŸIl est naturel que, puisque Dieu (qu’Il soit Exalté) est le Créateur et l’Educateur, Sa Création des choses sera en harmonie avec Son Education de ces choses créées. En d’autres termes, il est nécessaire que l’Education divine soit logée dans l’opération de la création elle-même. Il n’y a pas une chose sous le titre de la création et une autre sous le titre de l’éducation. Pour cela, la meilleure expression pour l’Education divine sera dans l’organisation de la créature elle-même.

En prenant connaissance de cette organisation qui se manifeste dans la pureté et la limpidité de Sa création, [exempte] de toute absurdité et détérioration humaines, nous allons rapidement lire tous les principes de l’éducation. Il ne nous restera plus qu’à agir, de toutes nos forces, en fonction de cela.

ŸNous saurons aussi que l’un des plus importants principes de l’éducation est logé dans le non-arrêt face au mouvement et au cours naturel, constitutionnel de toute créature.

C’est pourquoi une partie importante de nos responsabilités éducatives sont liées au fait de lever [supprimer] les obstacles et les découragements qui proviennent habituellement d’un milieu non adéquat, notamment celui de l’école (où il se passe des actions étonnantes qui touchent tout l’être de l’enfant et qui pénètrent en profondeur en son for intérieur).  (…)

ŸIl nous est difficile de connaître la dénaturation et le changement qui surviennent à la création de Dieu si nous ne savons pas ce qu’elle est. C’est pourquoi il nous faut, en premier lieu, connaître l’être humain fondamental, l’être humain vers qui ne s’étend pas la main du changement satanique.

2)Les menaces du shaytân  

ºDieu (qu’Il soit Exalté) [en] parle dans Son noble Livre et met à découvert ce complot le plus grand : {Certes je [c’est le shaytân qui parle ici]les égarerai, je leur donnerai de faux espoirs, je les commanderai, ils fendront les oreilles aux bestiaux, je les commanderai, alors ils changeront la création de Dieu. Et quiconque prend le shaytân comme maître sans Dieu, sera perdant d’une grande perte évidente}(119/4 an-Nisâ’).

ŸOui ! Beaucoup de penchants et de désirs, jusqu’aux pensées et orientations qui se nichent dans la majorité écrasante des gens, sont des choses qui n’ont aucun rapport avec le fondement de leur création. Mais ils proviennent, se développent et s’accomplissent dans leurs âmes par l’acte de l’organisation d’Iblis qui se manifeste dans tous ces milieux politiques, sociaux, éducatifs et médiatiques, qui régissent l’être humain depuis son berceau jusqu’à sa tombe.

ºAvant même que ne se fige la goutte, cet ennemi juré s’efforce d’avoir une entrée, une main sur elle. C’est le sens indiqué dans le propos de l’Imam as-Sâdeq(p) rapporté par Abû Basîr qui raconte :

« -Il(p) dit : « Ô Abû Mohammed ! Quand tu te rends chez ta famille [c’est-à-dire quand tu as un rapport avec ta femme], qu’est-ce que tu lui dis ? »

-Il dit : (Je dis) : « Que je sois en rançon pour toi, je peux dire quelque chose ? »

-Il(p) dit : « Oui ! Dis : « Mon Dieu ! Par Tes Mots, j’ai trouvé licite sa matrice et par Ta Sécurité je l’ai prise. Alors, si Tu as décrété dans sa matrice quelque chose, rends-le pieux, pur et ne le rends pas un associé du shaytân. » » 

-Je dis : « Que je sois en rançon pour toi, « un associé du shaytân » ? »

-Il(p) dit : « Oui ! Tu n’as pas entendu la Parole de Dieu Tout-Puissant dans Son Livre : {associe-toi [c’est au shaytân que Dieu s’adresse ici] à eux dans les biens et les enfants..}(64/17 al-Isrâ’)(3)? Le shaytân vient et s’assoit comme s’assoit l’homme et il fait descendre comme l’homme fait descendre. »

-Je dis : « Par quoi cela est connu ? »

-Il(p) dit : « Par notre amour et notre haine à notre encontre. »(4) »(5)

Dans ce propos, l’Imam(p) met en évidence certaines réalités liées à cette ingérence du shaytân.. Ces exemples et ces corroborations sont évoqués dans beaucoup de propos rapportés sous le titre de « L’association (ash-shark) du shaytân ».

Les relations déviées et interdites ne sont qu’un exemple parmi des centaines d’autres qui parlent de ce dégât satanique avec la création de l’être humain avant sa naissance.

Il y a aussi le fait de nouer la goutte de l’être humain avec du manger illicite ou mauvais ainsi que le fait que l’embryon se forme entouré d’un milieu et d’une ambiance qui fait du raffut pour tout ordre dénigré.

Ce nouveau-né ne sort (vient) pas à ce monde que ne commencent les vagues d’influences négatives formées des égarements passés, des habitudes de l’ignorance nouvelle (moderne), des pensées et des orientations innombrables qui l’entourent de tous les côtés, formant ainsi son regard sur la vie et la mort, sur l’existence et le devenir, à tout instant.

 (pp46-50)

(1)« Tarbiyyat al-Awlâd – min al-mabâdî’ wa-l-usûl ilâ at-tatbîq wa al-‘amal » de s. ‘Abbas Noureddine aux Ed. Bayt AlKâtib.

(2)cf. L.S. No93, l’entretien effectué avec lui sur ce sujet de l’éducation des enfants et les No99 à 104, à propos de l’éducation au niveau des croyances.

(3)64/17 al-Isrâ’ : {Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans les biens et les enfants et fais-leur des promesses. Or, le shaytân ne leur fait des promesses qu'en tromperie.}

وَاسْتَفْزِزْ مَنِ اسْتَطَعْتَ مِنْهُمْ بِصَوْتِكَ وَأَجْلِبْ عَلَيْهِم بِخَيْلِكَ وَرَجِلِكَ وَشَارِكْهُمْ فِي الأَمْوَالِ وَالأَوْلادِ وَعِدْهُمْ وَمَا يَعِدُهُمُ الشَّيْطَانُ إِلاَّ غُرُورًا

(4)C’est-à-dire à travers notre connaissance de ce que nous aimons et de ce que nous détestons. Par exemple, si nous aimons les Proches Elus de Dieu ou les ennemis de Dieu.

(5)al-Kâfî, vol.5 p503.

www.lumieres-spirituelles.net     No126 – Rajab-Sha‘bân 1445 – Janv.Février.Mars 2024


Articles précédents:

1446 (2024-2025)

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)