1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2024-03-09 | Readers 181 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La connaissance de Dieu à partir de la fameuse invocation « Du‘â’ al-Bahâ’ » (2-9)


La connaissance de Dieu à partir de la fameuse invocation

« Du‘â’ al-Bahâ’ » (2-9)

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ مِنْ جَمالِكَ بِأَجْمَلِهِ وَكُلُّ جَمالِكَ جَمِيلٌ اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ بِجَمالِكَ كُلِّهِ

Allâhumma, innî as’aluka min jamâlika bi-ajmalihi wa kullu jamâlika jamîlunn.

Allâhumma, innî as’aluka bi-jamâlika kullihi

Mon Dieu, moi je Te demande par Ta Beauté la plus belle, et toute Ta Beauté est belle ;

 mon Dieu, moi, je Te demande par Ta Beauté tout entière.

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ مِنْ جَلالِكَ بِأَجَلِّهِ وَكُلُّ جَلالِكَ جَلِيلٌ اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ بِجَلالِكَ كُلِّهِ

Allâhumma, innî as’aluka min jalâlika bi-ajallihi wa kullu jalâlika jalîlunn.

Allâhumma, innî as’aluka bi-jalâlika kullihi

Mon Dieu, moi je Te demande par Ta Majesté la plus majestueuse, et toute Ta Majesté est majestueuse ;

mon Dieu, moi, je Te demande par Ta Majesté tout entière.(1)

Voici le 2e chapitre dans lequel l’imam al-Khomeynî(qs) évoque et commente deux Attributs opposés en même temps : la Beauté et la Majesté. Nous avons vu que Dieu Se manifeste à Ses créatures dans le cœur de Ses Proches Elus selon leurs états. Nous avons vu, la dernière fois, des exemples concernant la Manifestation de Dieu (qu’Il soit Glorifié) par un Attribut de Majesté. Nous allons voir maintenant d’autres exemples, Dieu Se manifestant par un Attribut de Beauté.

Ou bien par un Attribut de Beauté comme pour [le Prophète] ‘Issâ(p).

 

C’est pourquoi il(p) [le Prophète ‘Issâ] répondit aux reproches

que lui fit le [Prophète] Yehia, en le(p) voyant rire 

[disant :] « Comme si tu t’es assuré contre la Ruse et le Châtiment de Dieu ! » –

par  : –  « Comme si tu as désespéré de la Faveur et de la Miséricorde de Dieu ! » –.

 Alors Il [Dieu qu’Il soit Glorifié] leur inspira (aux deux ) :

« Celui que j’aime le plus de vous deux, est celui qui a la meilleure opinion de Moi. »(2) (3)

-Ainsi à Yehia(p), en fonction de son cœur et de sa production [an-nashâ’], son Seigneur S’est manifesté par la Coercition et l’Autorité, alors il lui a reproché ce qu’il lui a reproché.

-Quant à ‘Issâ(p), son Seigneur S’est manifesté à lui par la Bonté subtile et la Miséricorde, alors il lui a répondu ce qu’il a répondu.

-Et quant à Son Inspiration (du Très-Elevé) – par le fait qu’Il préfère celui qui a la meilleure opinion de Lui –, en tant que la Miséricorde précède la Colère et que l’apparition de l’Amour divin dans l’apparence de la Beauté est en premier,

comme il est rapporté : « Ô Celui dont la Miséricorde précède Sa Colère. »(4) .»(5)

(1)Cf. Mafâtîh al-Jinân, in 2e partie, mois de Ramadan, aux Ed. B.A.A. p629.

(2)Sharh Nahj al-Balâgha d’Ibn Abî al-Hadîd, vol.6 p333.

(3)Fîhi mâ fîhi de Jalâl ad-Dîn ar-Rûmî (VIIes. H), p48.

(4)‘Ilm al-yaqîn d’al-Fayd al-Kâshâni (XIes. H), vol.1 p57 ; al-Kâfî, vol.2 Kitâb ad-Du‘â’, Bâb 443 H20 p497 ; Bihâr, vol.91 p123.

(5)Sharh du‘â’ as-sahr de l’imam al-Khomeynî(qs), Mu’assassat al-a‘lamî pp33-34.

www.lumieres-spirituelles.net     No127 – Ramadân-Shawwâl 1445 – Mars.Avril-Mai 2024

Explications de la du‘â’ al-Bahâ’ (2-9)

†Puis le Prophète ‘Issâ(p) (Jésus) est évoqué, ou plutôt un dialogue qui a eu lieu entre les deux Prophètes, Yehia(p) et ‘Issâ(p), Dieu S’étant manifesté à eux deux selon leur cœur.

 

†A noter que la mention de la « bonne opinion de Dieu » est en relation avec l’avenir, avec le mystère occulté (al-ghayb). Dieu n’a pas fait connaître beaucoup du mystère occulté (al-ghayb) à Ses Prophètes et Ses Proches Elus. Même ! Très souvent ils reçurent l’Ordre de ne pas regarder (al-ghayb), d’en détourner leur regard, de ne pas en tenir compte (comme pour l’Imam ‘Alî(p) dans la mosquée, comme l’Imam ar-Ridâ(p) en buvant le poison). Ils ne regardaient pas (al-ghayb) par adoration et soumission à Dieu, non pas parce qu’ils(p) ne pouvaient pas le connaître. C’était même des plus grandioses stations de ces Proches Elus que de détourner le regard du (ghayb).

 

†Quant au concept de la « bonne opinion » en ce qui nous concerne, il est un concept conventionnel (‘urfî). Elle apparaît chez les gens raisonnables suite à l’expérience. Aussi l’abandon de la bonne opinion par eux est blâmable. Par exemple, ne pas avoir une bonne opinion de son frère qui a fait ses preuves de confiance et de droiture n’est pas raisonnable et est blâmable. La bonne opinion peut arriver chez l’ignorant du fait de sa précipitation, elle est alors blâmable. Ainsi la bonne opinion des existants selon leurs cours relève de la raison.

 

†Quant au fait d’avoir une « bonne opinion de Dieu », en sachant que Sa Miséricorde précède Sa Colère et qu’Elle est étendue à toutes les choses, c’est le minimum que l’on doit avoir dans notre rapport avec Lui, Tout-Puissant. La raison avec la connaissance implique la bonne opinion de Dieu. La mauvaise opinion de Dieu (que Dieu nous en préserve) vient de notre ignorance.

 

†Bien sûr, il y a, dans la bonne opinion, des degrés. Nous avons dit que la bonne opinion vient de ce qu’on s’attend à ce qu’il va arriver en mystère occulté. Cela dépend donc de ce qu’on attend de la Miséricorde de Dieu et cette prévision est liée à la connaissance qu’on a de Dieu (qu’Il soit Exalté) [et bien sûr de la croyance en Lui (qu’Il soit Exalté)].

 

†Par exemple, la Miséricorde de Dieu est plus étendue que la Justice, elle est étendue à toute chose. Il faut donc que notre bonne opinion soit à un niveau très élevé sans même que l’on connaisse ce [niveau] plus élevé. « Sois, pour ce que tu n’espères pas, plus espérant toi-même dans ce que tu espères. »( 1) Parce qu’il n’y a pas d’équivalent dans l’existence au fait que la Miséricorde soit plus étendue que lui [cet équivalent].

 

†Le fait d’entrainer son cœur à avoir une bonne opinion de Dieu est un acte d’adoration grandiose. Il n’y a pas d’acte d’adoration plus élevé. Il est la philosophie du lien réel avec Dieu Tout-Puissant. C’est le fondement de la réussite avec Dieu Tout-Puissant. La bonne opinion, exprimée avec la connaissance, est la traduction pratique au niveau du cœur de la juste connaissance de Dieu Tout-Puissant.

 (1)du Messager de Dieu(s), Kanz al-‘ammâl 5904 et d’as-Sâdeq(p), al-Kâfî, vol.5 p83 H2&3.

www.lumieres-spirituelles.net     No127 – Ramadân-Shawwâl 1445 – Mars.Avril-Mai 2024


Articles précédents:

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)