1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2024-03-09 | Readers 192 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

A quand le cessez-le-feu à Gaza ?


A quand le cessez-le feu à Gaza?

Arrêt immédiat du génocide du peuple palestinien !

Nous voici entrés dans le 6emois de l’offensive génocidaire de l’entité sioniste contre le peuple palestinien – qu’il y ait ou non un cessez-le feu durant ce mois béni de Ramadan – ! Les êtres humains sur terre auraient-ils encore besoin d’un délai pour prendre conscience des atrocités commises à l’encontre du peuple palestinien, et qui s’ag­gravent de jour en jour ? Non seulement l’entité sioniste pilonne sans cesse la bande de Gaza, massacre sa popula­tion, lui impose un blocus total mais encore elle tire sur elle si une aide alimentaire arrive à lui parvenir ! Des milliards d’êtres humains sur terre ne peuvent pas empêcher de telles sauvageries exécutées au vu et su du monde entier par une toute petite minorité affidée à un empire en déclin, plein d’arrogance ?!  Sans doute, est-il nécessaire de rappeler les différents niveaux perceptibles des suites de l’Ouragan d’al-Aqsâ.

La bataille actuelle est « une bataille entre le Vrai/juste et le faux, entre l’arrogance et la foi ». (l’imam al-Khâmine’î(qDp), le1/11/23)

uCe n’est pas un conflit dit de « reli­gions » dans le sens que l’entend l’Oc­cident – c’est-à-dire un conflit entre ou contre certaines communautés pour des caractéristiques particulières (comme les origines raciales ou religieuses (sémites, juives, chrétiennes...).

Mais dans un sens fondamental tel évo­qué dans le propos de l’imam al-Khâmine’î(qDp) et dont il est fait allusion dans les versets 32-33/9 at-Tawba et 9/61 as-Saff.

Cela demande sans doute un éclaircis­sement. Quand le noble Coran dit que la Religion en toute vérité auprès de Dieu est l’Islam (cf. le v.19/3 Ale ‘Imrân), ce n’est pas dans le sens de l’Islam apparent formant à l’heure actuelle une commu­nauté mondiale de plus d’un milliard et demi d’habitants comprenant même des incroyants. Mais dans le sens de la sou­mission à Lui (qu’Il soit Exalté).

Le Prophète Ibrâhîm(p), le père des trois religions monothéistes, était qualifié de « musulman » (muslim). {Ibrâhîm n’était ni juif ni chrétien mais il était droit (hanîfann), ‘muslimann’...}(67/3 Ale ‘Imrân) De même, les Apôtres répondirent à leur Prophète(p) (Jésus) : {...Et atteste que nous sommes muslimûna’.}(52/3 Ale ‘Imrân)

« Muslim » c’est-à-dire soumis à Dieu et non pas aux arrogants injustes, des­potes, dévoyés, incroyants ou associa­tionnistes, de ce monde ici-bas.

Aussi est-il grand temps de refuser tous ces clichés, tous ces amalgames (qui n’ont pour objectifs que de diviser les peuples) et de revenir à l’essentiel, à la défense du Vrai contre le faux, de la Justice contre l’injustice.

On n’est pas étonné de voir des Juifs, parmi ceux qui ont réagi contre le génocide en cours contre le peuple palestinien, opéré par les Américano-sionistes et alliés.

Sans doute ont-ils pris conscience, plus que quiconque, qu’encore une fois les incroyants/associationnistes hégémoniques (à l’heure actuelle les Américano-sionistes et leurs alliés) sont en train de les utiliser à leurs propres fins. En effet, cette communauté, minoritaire dans le monde, est encore une fois utilisée contre ce que les incroyants associationnistes considèrent comme leurs ennemis (concur­rents en ce bas-monde ou véritables croyants, remettant en cause leur hégémonie) en les utilisant :

a)comme « boucs émissaires », pour rallier et unifier leurs rangs – lors de la 1èremoitié du siècle dernier c’était dans le cadre de la mon­tée de courants nationalistes contre les mou­vements révolutionnaires, internationalistes, marxistes apparus (cf. le Front Populaire au pouvoir en France en 1936), les Juifs étant alors présentés comme les responsables de tous les maux ; et maintenant pour dévier l’at­tention du maintien de cette entité artificielle créée au cœur  de la nation arabe musulmane pour la diviser, la dominer et la piller –.

b)comme « mercenaires » pour maintenir cette occupation américano-sioniste sur la Pa­lestine – lors de la 1èremoitié du siècle dernier c’étaient les fanatiques sionistes des groupes Stern (1940-1948), Irgoun (1931-1948), Ha­ganah (1920-1948), Palmach (1941-1949) (pour ne citer qu’eux) qui s’étaient chargés de conquérir la Palestine à force de massacres, d’assassinats et de poussées à l’exode du peuple palestinien ; et maintenant c’est l’équipe « suprémaciste » autour de Netanya­hu qui se charge d’achever le travail –.

Pourquoi cette communauté se prête-t-elle plus qu’une autre à toutes ces manœuvres ? Cela est une autre question.

uSelon l’apparence (politique, économique,  les avis pouvant diver­ger sur la relation « né­cessaire » entre l’Occi­dent et l’entité sioniste) il est clair qu’il s’agit de la domination impérialiste colonialiste occidentale(qui ne croit qu’en la force et en l’argent), sur une partie du monde (se réclamant de l’Islam), qui, pour maintenir son hégémonie et assurer le pillage des richesses locales (en pétrole et en gaz), a divisé cette ré­gion et établi des pions (en plus de l’entité sio­niste, ces Etats comme les Emirats Arabes Unis, le Qatar, le Bah­rayn et aussi l’Arabie Saoudite et la Jorda­nie), la sauvegarde de leurs privilèges étant liée au maintien de cette domination.

Et aujourd’hui, elle est prête à mener une guerre génocidaire contre un peuple (qui refuse de perdre son droit de vivre sur sa terre) pour se mainte­nir, quitte à mettre en faillite des institutions internationales créées après la seconde guerre mondiale pour asseoir son pouvoir, révélant par là son caractère in­humain tout en mettant en défi le monde entier !

Tableau des exactions

+ de 31 000 morts (+ de 73% femmes et enfants), +de 72 000 blessés, +de 10 000 disparus

1,7 millions de réfugiés sans foyer, 2,2 millions menacés par la famine.

Gaza à 70% détruite 

Et à ce niveau, on ne peut pas séparer l’équipe actuelle à la tête de l’entité sio­niste du reste (de toute l’entité sioniste et de tous ceux qui la soutiennent). C’est-à-dire, être contre elle et avec l’impéria­lisme américano-sioniste.

uFace à ce défi, comment le monde a réagi ?

La plupart des grands de ce monde ont réagi avec des degrés différents d’hypocrisie.

Il y a les Etats Unis qui imposent ouver­tement leur vetopour empêcher l’établis­sement d’un cessez-le feu, qui envoient en permanence armes et renforts à l’entité sio­niste, tout en pleurant les victimes civiles « trop nombreuses » de cette guerre.

Ceux qui votent pour un cessez-le feu mais ne font rienpour faire arrêter les massacres. Pas de rupture de relation avec l’entité sioniste (que des suspensions..), pas d’embargo pétrolier ou d’armes (comme en 1967 ou en 1973) !

Beaucoup de larmes de crocodile mais peu d’actes effectifs!

Pire ! Il y a ceux qui continuent à déve­lopper leurs relations avec l’entité comme si de rien n’était ! Et même qui détournent l’initiative yéménite de bloquer les bateaux (‘israéliens’ ou pas) vers l’entité sioniste. (Et parmi eux, il y a des pays prétendant être musulmans et/ou arabes comme la Turquie et l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, l’Ara­bie Saoudite et la Jordanie, pour ne citer qu’eux !)

Laissant, de fait, l’entité sioniste main­tenir un blocus total sur la bande de Gaza, affamer sa population, chercher à détruire l’Organisation de l’ONU chargée des réfu­giés palestiniens (l’UNRWA) (en faisant arrêter toute subvention vers elle sous de fallacieux prétextes, en bombardant ses établissements et ses convois, en tuant ses employés), tirer sur la population affamée si quelque ravitaillement alimentaire lui parvient !

N’est-il pas temps de se réveiller, de réagir et de chercher la  véritable Voie à suivre ?

uN’est-il pas temps que les peuples du monde se réveillent de leur torpeur après l’échec des différentes idéologies (capitalistes, nationalistes, libérales, marxistes ou autres..) ?

A l’époque du développe­ment des moyens de communi­cation, personne ne pourra dire qu’il ne savait pas – à propos de ce génocide en cours contre le peuple palestinien à Gaza et en Cisjordanie – et des comptes seront demandés !

Certes, les peuples de la région n’ont jamais accepté ni intégré cette entité artificielle !

Et après ? Ils ont cru un mo­ment au soi-disant ‘Printemps arabe’ mais ils ont vite déchanté et se sont retrouvés encore plus réprimés par la suite, les impérialo-sionistes n’ayant pas lésiné sur les moyens d’assu­jettissement selon les couches sociales.

Seul le peuple yéménitedescend chaque semaine dans la rue par millions pour pro­tester contre le génocide à Gaza, manifester sa solidarité au peuple palestinien (notam­ment de Gaza) et son soutien aux actes de son gouverne­ment, bloquant les navires se rendant vers l’entité sioniste et envoyant des missiles contre le port d’Eilat au sud de l’entité sioniste.

Il y a aussi de plus en plus de réactions de protestation humanitaire dans le monde.

Celles au niveau d’Etats, comme l’Afrique du Sud, l’Ir­lande, le Brésil (et d’autres), et celles d’individus, (des centaines voire des milliers, lors de ces manifestations dans les rues ou dans diverses cérémo­nies officielles comme celle de la 49e des César le 23 février à l’Olympia), protestant contre le génocide en cours et exi­geant un cessez-le-feu total, immédiat ! 

Le 25 février 2024, un soldat américain de 25 ans, Aaron Bush­nell, de la Cie de Jésus, s’immola par le feu devant l’ambassade de l’entité sioniste à Washington, déclarant :
«Je ne serai plus complice du génocide. Je suis sur le point de me lancer dans un acte de pro­testation extrême, mais comparé à ce que les gens vivent en Pa­lestine aux mains de leurs colo­nisateurs, ce n’est pas extrême du tout. »
Et criant, au moment de sa mort : « Free Palestine ! »
« Un officier de l’armée de l’air s’est immolé ; ce qui signifie que même un jeune qui a été élevé dans cette culture trouve cela pénible et n’a pas la conscience tranquille. » (l’imam al-Khâ­mine’î(qDp), 28-2-24)

Mais la majoritépréfère en­core garder le silence, se lais­ser berner par la propagande grossièrement mensongère des sionistes ou encore se cacher la tête dans le sable !

Dieu, dans Sa Patience infi­nie, lui donnerait-Il encore un délai pour qu’elle se réveille ou est-ce pour parachever l’Ar­gument à son encontre ? 

uDerrière cette résistance héroïque du peuple palesti­nienà Gaza (et aussi en Cis­jordanie), malgré les calamités catastrophiques subies, il y a des signes certains de vic­toireet un grand espoirpour l’humanité qui doit, cependant, sans doute, se préparer à un affrontement plus grand, pour sauvegarder ses véritables valeurs humaines !

lNous ne pouvons que nous féliciter des initiatives prises par l’Iran, par la résistance islamique au Liban (contre l’entité sioniste), en Irak (contre la présence illé­gale militaire des Etats Unis et même contre l’entité sioniste) et au Yémen (imposant un blocus maritime à l’entité sio­niste). On ne compte plus le nombre de martyrs et de des­tructions qui ont lieu sur la voie d’al-Quds.

lDe même de celles prises de-ci de-là, de bloquer l’envoi d’armes à l’entité sioniste, ou de porter plainte contre elle pour génocide ou crimes de guerre.

lOu encore, le boycott appliqué sur les produits de l’entité sioniste et de ceux qui la soutiennent activement et col­laborent avec elle..

lEt de tous ceux qui refusent le diktat américano-sioniste sur les médias et tentent de démystifier sa propa­gande, résistant aux pressions, cherchant d’autres moyens pour diffuser la vérité, aussi au prix de leur vie.

lCeux qui envoient un soutien matériel au peuple de Gaza.

lLa nouvelle génération doit profiter des enseignements de l’histoire et de l’expérience des plus anciens (de celle de leurs grands-parents qui n’ont pas oublié même si la génération suivante s’est endormie).

Elle doit s’interroger sur le pourquoi d’un tel échec humanitaire, à la lumière des bases fondamentales de ce drame en cours. Elle doit se demander quel est le secret de la détermination de ceux qui résistent ainsi !

Est-ce un hasard si les plus déterminés à résister et à défendre la vérité sont les croyants en Dieu, en Son Messa­ger (le Prophète Mohammed(s)) et en ses Légataires(p), mal­gré toutes les tentatives américano-sionistes de dénaturer l’image de l’Islam authentique ? 

Ô Dieu ! Ô Tout-Miséricordieux !

Ö Très-Miséricordieux !

Ô Celui Qui retourne les cœurs !

Affermis mon cœur  à Ta Religion !

Du‘â’ al-gharîq  de l’Imam  as-Sâdeq(p)

L’invocation de la Délivrance (al-Faraj)

Mon Dieu, les épreuves sont devenues immenses

et ce qui était caché (aux regards) ne l’est plus.

Le couvercle a été soulevé, la terre est devenue étroite et le ciel s’est obstrué.

Tu es Celui Dont on sollicite l’aide,

à Qui l’on se plaint

et sur Qui on s’appuie pendant la gêne et pendant l’aisance.

Notre Dieu, prie sur Mohammed et sur sa famille

à qui Tu nous as imposé l’obéissance,

nous faisant connaître par là leur rang.

Aussi, soulage-nous, au nom de leur droit,

d’un soulagement immédiat,

proche comme un clin d’œil ou même plus proche que cela.

Ô Mohammed ! Ô ‘Alî !  Ô ‘Alî ! Ô Mohammed !

Protégez-nous

car vous êtes tous les deux nos protecteurs !

Secourez-nous

car vous êtes tous les deux nos sauveurs !

Ô mon Suzerain !

Ô Maître du Temps,

au secours, au secours au secours,

atteins-moi, atteins-moi, atteins-moi !

A cette heure-ci, à cette heure-ci,  à cette heure-ci,

en toute hâte, en toute hâte, en toute hâte !

Ô le plus Miséricordieux des miséricordieux,

au nom de Mohammed et de sa Famille pure.

Mafâtîh al-Jinân p1627-1628

(et p404-405 avec des petites variantes) aux Ed. B.A.A.

www.lumieres-spirituelles.net N°127 - Ramadân-Shawwâl 1445 - Mars-Avril-Mai 2024 


Articles précédents:

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)