1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2024-05-08 | Readers 51 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La mosquée des deux Qiblats en A. S.


La mosquée des deux Qiblats

Près de Médine (Arabie Saoudite)

La Mosquée ayant deux Qiblats (dhû al-qiblatayn) est située à 4-6 km au Nord-Ouest de la mosquée prophétique à Médine, près du cimetière de la mosquée al-Fat’h.

Pendant longtemps, cette mosquée possédait deux « mihrabs » (sorte de niche indiquant l’orientation de la prière) l’une orientée vers al-Quds et l’autre vers La Mecque (al-Ka‘ba).

Cependant à partir de 1987, le premier « mihrab » fut suppriméet il ne reste plus que le « mihrab », indiquant La Mecque (al-Ka‘ba).

A l’heure actuelle, c’est une grande bâtisse toute blanche, avec deux minarets (sans doute pour évoquer les deux Qiblats), située sur un endroit surélevé – un des rares vestiges de l’Islam sauvegardés, rénovés et entretenus en Arabie Saoudite.

Cette mosquée était connue sous le nom de la mosquée banî Sâlem et le Prophète(s) avait l’habitude d’y diriger la prière de midi depuis son émigration à Médine.

Son changement de nom n’est pas anodin : c’est là qu’a eu lieu le changement de l’orientation de la prière, de celle vers al-Quds (nord-ouest) vers celle de la mosquée sacrée à La Mecque (sud-est) (soit un changement d’orientation de 180° environ !).

Vous entrez par une simple ouverture latérale et vous êtes surpris par la découverte d’une grande salle de prière toute blanche, tout illuminée, tout en longueur, avec de beaux lustres suspendus au plafond et des beaux tapis de couleur au sol. Le « mihrab » indiquant la qiblat actuelle vers laquelle tous les prieurs se dirigent, est en plein milieu du côté gauche.

A côté du « mihrab », se trouve un petit « minbar » (sorte de tribune sur laquelle le prêcheur grimpe quand il donne son sermon).

Quant à la première Qiblat, il faut la chercher un peu.

Mais comme on connait son orientation il n’est pas trop difficile de trouver ce qui est sensé la représenter : un « mihrab » obstrué par un grand panneau en bois, un peu ciselé dans sa partie supérieure, avec une plaque au-dessus qui indique que c’était la première qiblat des Musulmans dans la direction d’al-Quds.

Il est dit qu’il est recommandé de prier deux raka‘ts dans cette mosquée (bien sûr dans la direction de la Mecque), bien que curieusement cela ne soit pas indiqué dans nos livres d’invocations et de ziyârâts.

Les versets concernant le changement d’orientation de la prière
 
سَيَقُولُ السُّفَهَاء مِنَ النَّاسِ مَا وَلاَّهُمْ عَن قِبْلَتِهِمُ الَّتِي كَانُواْ عَلَيْهَا قُل لِّلّهِ الْمَشْرِقُ وَالْمَغْرِبُ يَهْدِي مَن يَشَاء إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍè (...)وَمَا جَعَلْنَا الْقِبْلَةَ الَّتِي كُنتَ عَلَيْهَا إِلاَّ لِنَعْلَمَ مَن يَتَّبِعُ الرَّسُولَ مِمَّن يَنقَلِبُ عَلَى عَقِبَيْهِ وَإِن كَانَتْ لَكَبِيرَةً إِلاَّ عَلَى الَّذِينَ هَدَى اللّهُ وَمَا كَانَ اللّهُ لِيُضِيعَ إِيمَانَكُمْ إِنَّ اللّهَ بِالنَّاسِ لَرَؤُوفٌ رَّحِيمٌè قَدْ نَرَى تَقَلُّبَ وَجْهِكَ فِي السَّمَاء فَلَنُوَلِّيَنَّكَ قِبْلَةً تَرْضَاهَا فَوَلِّ وَجْهَكَ شَطْرَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ وَحَيْثُ مَا كُنتُمْ فَوَلُّواْ وُجُوِهَكُمْ شَطْرَهُ (...)
{Les insensés parmi les gens vont dire : « Qu’est-ce qui les a détournés de l’orientation qu’ils avaient auparavant ? » Dis : « C’est à Dieu qu’appartient l’Orient et l’Occident. Il guide qui Il veut vers une voie droite. » è(…) Nous n’avions établi l’orientationque tu avais que pour connaître celui qui suit le Messager de celui qui retourne sur ses pas. Cela [ce changement]fut vraiment une grande chose sauf pour ceux que Dieu guida. Ce n’est pas Dieu qui irait à égarer votre foi, car Dieu est certes Très-Bon et Très-Miséricordieux envers les gens. èCertes, Nous voyons ton visage se tourner et se retourner en tous sens vers le ciel. Nous allons te donner une orientation que tu agréeras : tourne ton visage face à la Mosquée sacrée. Et où que vous vous trouvez, tournez votre visage dans sa direction. (…)}(142-144/2/al-Baqara)

www.lumieres-spirituelles.net     No128 – Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hijjah 1445 – Mai.Juin.Juil. 2024

Les circonstances du changement de la Qibla

Depuis le début de la Révélation et tout le temps que le Prophète Mohammed(s) était à La Mecque, il(s) pria pendant 13 ans en direction d’al-Quds, selon la Volonté de Dieu. Et cela pour bien distinguer la Religion de l’Islam (qui appelle à l’adoration de Dieu, Un, Unique) des croyances des associationnistes qui adoraient des statues placées autour de la Ka‘ba.

Quand le Messager de Dieu(s) émigra à Médine, il(s) resta un temps à prier dans la direction d’al-Quds (pendant 7, 17, 19 mois, selon les propos rapportés(1)).

Mais la situation à Médine était devenue différente : le Messager de Dieu(s) était en train d’y asseoir les fondements de l’Islam et d’y instaurer un gouvernement islamique selon les principes de sa législation. Il(s) se heurtait au mécontentement des Juifs, en plus de l’opposition des associationnistes de La Mecque.

Les Juifs se pavanaient devant les Musulmans, disant que les Musulmans n’avaient pas de Qiblat et que c’étaient eux qui leur avaient donné la leur, affirmant ainsi leur supériorité et les manques dans l’Islam. Le Messager de Dieu(s) en était attristé. Il(s) sortit dans le désert, en plein cœur de la nuit noire, regardant le ciel dans l’espoir ou plutôt dans l’attente d’un Signe de Dieu (cf. le début du v.144/2 al-Baqara)(2).

Le lendemain, il(s) se rendit à la mosquée de bani Sâlem pour diriger la prière de midi.

C’est alors que l’Ordre de Dieu arriva. Il avait fini de prier les deux premières raka‘ts de la prière de midi dans la direction d’al-Quds quand Dieu lui intima l’ordre de prier les deux dernières raka‘ts dans la direction de la Mosquée sacrée à La Mecque (cf. v.144/2)(2).

Un changement d’orientation de près de 180° qui nécessita le déplacement du Prophète Mohammed(s) (pour rester imam de la prière), éventuellement de celui des prieurs derrière lui et surtout celui des femmes si elles se trouvaient derrière les hommes !

Le Prophète(s) acheva alors les deux dernières raka‘ts de la prière de midi dans la direction de la Ka‘ba. Ce fut certainement un des évènements religieux, législatifs les plus grandioses après l’émigration du Prophète(s) à Médine.

Qu’est-ce qu’il en résulta ?

ŸPar ce changement de la Qiblat, les Musulmans se démarquèrent clairement des Juifs.

ŸEt les Juifs ne pouvaient plus se pavaner devant eux ni les narguer. Aussi se mirent-ils à les critiquer et à discréditer leur changement de Qiblat. Mais Dieu prévint son Prophète(s) et lui(s) dit quoi leur répondre (cf. v.142/2)(2).

ŸC’était aussi un moyen de mettre à l’épreuve ceux qui suivaient le Prophète Mohammed(s), de tester leur sincérité et leur détermination et ainsi de connaître les véritables croyants pour qui ce changement n’était pas difficile. Ceux qui étaient hésitants, trouvèrent ce changement difficile et joignirent leur voix à celles des Juifs contestataires (cf. v.143/2)(2).

ŸD’autres s’inquiétèrent pour leurs prières effectuées avant le changement de la Qiblat, pour eux-mêmes et pour ceux qui étaient morts. Dieu les rassura dans ce même verset 143/2.(2&3)

ŸEnfin, cela fit disparaître un des obstacles qui empêchaient certains habitants du Hijâz qui désiraient la Ka‘ba et qui s’approchaient de l’Islam, de devenir Musulmans (cf. v.150/2).(4)

(1)Selon s. TabâTabâ’î dans son Tafsîr al-Mîzân (vol. 1 p276), le plus probable est que le changement a eu lieu au mois de rajab lors de la 2e année de l’hégire, soit 17 mois après l’émigration. Mais plusieurs autres dates sont avancées.

(2)Cf. les versets cités p28 en bas de page. Le mot {as-sufahâ’} désigne les Juifs et les associationnistes de parmi les Arabes.

(3)Selon un propos rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p), interrogé sur cette partie du verset143/2 {Ce n’est pas Dieu qui égare votre foi..}, il(p) dit : « Dieu a appelé la prière foi. » (rapporté in Tafsîr d’al-‘Iyâshî, cité in Tafsîr al-Mîzân, vol.1 p278).

(4)cf. Tafsîr al-Mîzân de s. TabâTabâ’î, vol.1 pp263-282.

www.lumieres-spirituelles.net     No128 – Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hijjah 1445 – Mai.Juin.Juil. 2024


Articles précédents:

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)