1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2024-05-08 | Readers 87 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’avarice (al-bukhl) 3-De ses effets (2)


L’avarice (al-bukhl)

3-De ses effets (2)

Voici l’étude d’une autre maladie du cœur liée à l’amour (blâmable) pour les biens/argent : l’avarice (al-bukhl). Après avoir vu sa définition, ses marques/signes, nous allons voir maintenant ses effets.

Plusieurs versets coraniques mettent en évidence les effets de l’avarice en ce monde et dans l’Au-delà. Sheikh Makârem ash-Shîrâzî en cite quelques-uns dans son livre Al-Akhlâq fî-l-Qurân en donnant des détails de la situation des exemples cités. Nous avons déjà eu l’occasion d’en avoir un aperçu dans le numéro précédent de la revue (No122). Les quatre groupes de versets étudiés sont :

1)les v.17-20/68 al-Qalam (la fin de l’histoire des propriétaires du jardin),

2)le v.180/3 Ale ‘Imrân (indiquant le sort des avares dans l’Au-delà),

3)les v.36-37/4 an-Nisâ’ (à propos des avares et de ceux qui appellent à l’avarice),

4)le v.38/47 Muhammad (indiquant la menace de leur remplacement par d’autres gens).

Nous avons vu la dernière fois les deux premiers, voici les deux derniers.

3)Les v.36-37/4 an-Nisâ’ (à propos des avares et de ceux qui appellent à l’avarice et qui..)

 Dieu dit dans son noble Livre : {Certes Dieu n'aime pas ceux qui sont présomptueux, arrogants * qui sont avares, ordonnent l'avarice aux gens et cachent ce que Dieu leur a donné de par Sa Faveur. Nous avons préparé pour les incroyants un châtiment avilissant.}(36-37/4 an-Nisâ’)(1)

Il est évident que Dieu (qu’Il soit Exalté) n’aime pas une telle personne qui vit le contraire absolu de Ses beaux Attributs, de Ses Noms de Majesté et de Beauté. De telles personnes sont sorties du cercle placé sous la Providence particulière de Dieu.

L’ingratitude totale de ces gens implique cette qualification d’« incroyant ». Pour ceux-là, Dieu promet un châtiment avilissant.

Il n’y a pas de raison pour cette vantardise, cette arrogance et cette outrecuidance. Cet ordre à l’avarice adressé aux autres n’est-ce pas pour cacher ou justifier leur propre avarice en rendant les autres comme eux, au lieu de donner de leurs richesses ? Alors que c’est Dieu Qui leur a donné tout cela !

Dans l’Au-delà, non seulement ils perdront toutes leurs richesses mais un châtiment avilissant les attend.

Al-Akhlâq fî-l-Qurân de sh. Makârem ash-Shîrâzî, vol.2 p347

 

4)le v.38/47 Muhammad (indiquant la menace de leur remplacement par d’autres gens)

Ce verset – {Vous voilà appelés à faire des dépenses dans le chemin de Dieu. Certains parmi vous se montrent avares. Cependant, quiconque est avare, l'est à son détriment. Dieu est le Riche (Se Suffisant à Lui-même) et vous êtes les pauvres (dans le besoin). Et si vous vous détournez, Il vous remplacera par un peuple (qawm) autre que vous, et ils ne seront pas comme vous.}(38/47 Muhammad)(2) est un appel du Prophète(s) à ses compagnons à dépenser leurs biens dans la Voie de Dieu et une mise en garde contre l’avarice qui n’est préjudiciable qu’à celui qui est avare.

Il est aussi un rappel que {Dieu est le Riche(Se Suffisant à Lui-même) et [que] vous êtes les pauvres (dans le besoin).} Et selon ce principe, si une personne dépense des biens pour les autres, en vérité, il ne fait que rendre le Dépôt divin que Dieu a placé chez elle, dans le but de la mettre à l’épreuve et de l’éduquer. Dieu a demandé qu’une partie de ce dépôt soit remise aux pauvres et aux nécessiteux ou soit dépensée pour la lutte (jihâd) dans la Voie de Dieu.

Enfin, ce verset est aussi une sorte de menace adressée aux avares en leur annonçant que leur richesse (ce dépôt déposé entre leurs mains) disparaîtra de chez eux pour être placée ailleurs. Et sans doute, est-ce la pire menace qui puisse être adressée aux avares en ce monde.

Al-Akhlâq fî-l-Qurân de sh. Makârem ash-Shîrâzî, vol.2 pp349-350

 

Ces versets [vus ici et dans le numéro précédent de la revue] « indiquent le concept islamique et la position coranique concernant l’avarice. Certains de ces versets ont évoqué des comportements des avares, leur devenir malencontreux, leur fin douloureuse et les résultats négatifs suite de leur avarice durant leur vie matérielle et morale en ce monde. Ils ont tous évoqué l’avarice comme étant un vice moral détestable qui peut faire tomber l’individu dans la misère, la difficulté et l’éloignement de la réussite et de la félicité visée. »

Al-Akhlâq fî-l-Qurân de sh. Makârem ash-Shîrâzî, vol.2 p354

 

Les propos rapportésévoquent également de nombreux effets, conséquences de l’avarice en ce monde et dans l’Au-delà. Nous allons commencer par voir ceux en ce monde.

A/Les effets en ce monde

 

—Il est rapporté du Prince des croyants(p) :

« L’avarice rassemble les pires défauts.  Elle est une rêne (ou une bride) avec laquelle elle conduit à tout mal. »(3)

 

a)Au niveau individuel

« L’avare, malgré ses efforts pour sauvegarder ses biens/argent et ses richesses, [a beaucoup de problèmes].

1.Perte de sa personnalité et de sa dignité

Il perd beaucoup de sa personnalité et de sa dignité. Il existe des propos rapportés qui évoquent ces côtés-là de façon globale.

Il est rapporté du Prince des croyants(p) :

« L’avare abandonne [brade] son honneur (‘ird) bien plus qu’il ne retient ses possessions (‘arad). »(4)

« L’avarice humilie son détenteur et renforce celui qui l’évite. »(4)

« L’avare est avili parmi ceux qui lui sont chers. »(5)

 

2.L’absence d’ami

L’avare n’a pas d’ami ni de compagnon. Il est seul, étrange, devant de grands problèmes.

Il est rapporté du Prince des croyants(p) :

« L’avare (al-bakhîl) n’a pas de bien-aimé. »(5)

« L’avare avide (ash-shahîh) n’a pas de compagnon. »(5)

(1)36-37/4 an-Nisâ’   إِنَّ اللّهَ لاَ يُحِبُّ مَن كَانَ مُخْتَالاً فَخُورًا* الَّذِينَ يَبْخَلُونَ وَيَأْمُرُونَ النَّاسَ بِالْبُخْلِ وَيَكْتُمُونَ مَا آتَاهُمُ اللّهُ مِن فَضْلِهِ  وَأَعْتَدْنَا لِلْكَافِرِينَ عَذَابًا مُّهِينًا

(2)38/47 Muhammad                   هَاأَنتُمْ هَؤُلَاء تُدْعَوْنَ لِتُنفِقُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ فَمِنكُم مَّن يَبْخَلُ وَمَن يَبْخَلْ فَإِنَّمَا يَبْخَلُ عَن نَّفْسِهِ وَاللَّهُ الْغَنِيُّ وَأَنتُمُ الْفُقَرَاء وَإِن تَتَوَلَّوْا

يَسْتَبْدِلْ قَوْمًا غَيْرَكُمْ ثُمَّ لَا يَكُونُوا أَمْثَالَكُمْ  

(3)Nahj al-Balâgha, Qisâr al-hikam No377 p737.

(4)Ghurar al-hikam, compile par ‘Abd al-Wâhed al-Âmudî at-Tamîmî, cité par 11000 hikmat min l’Imam ‘Alî(p), (al-bukhl), p54.

(5)Ghurar al-hikam, cité in 11000 hikmat, (al-bukhl) p55.

www.lumieres-spirituelles.net     No128 – Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hijjah 1445 – Mai.Juin.Juil. 2024


Articles précédents:

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)